Rechercher

Navigation en image sur Pinterest

http://pinterest.com/intemporels/

LAMPES

LAMPES

  • ERIC K. COLE

    Eric Kirkham Cole est un designer d'origine anglaise, né à Rochford, dans l'Essex le 14 Juillet 1901. Il fonde EKCO Ltd en 1926. Cette compagnie se spécialise dans la fabrication de nombreux objets en matières plastiques moulées, - notamment la Bakélite -, tels que lampes, jouets, radios, télévisions, etc.

  • ESC - RÉPUBLIQUE TCHÈQUE
  • JUMO

    Dans les années 40, JUMO ou "Nouvelle Société des Établissements JUMO - Paris" fut fondé par Yves Jujeau, Pierre et André Mounique à Bagnolet, dans la banlieue est de Paris. JUMO produisit essentiellement des lampes de bureau identifiables par des numéros ou des lettres. À l'exception par exemple de la Lucidus Bloc, de la Chevet-Varilux et de la 350 Grand Luxe, comme le montre une page de leur catalogue avec leur logo. Beaucoup sont encore attribuées à tort à des designers qui ne les ont pourtant jamais dessinées!

  • EMVT - LEIPZIG LEUTZCH

    Les lampes chauffantes ou lampes médecines en bakélite de la marque PGH - EMVT (Electro-Medizin-Vakuum-Technik) furent produites à Leipzig dans le département de Leutzch en RDA (République Démocrate Allemande) entre 1940 et 1950. L'abréviation PGH (Produktionsgenossenschaft des Handwerks) désignait des coopératives socialistes de productions artisanales, regroupant différents corps de métiers.

  • TUR - VEB ELMED Hohen Neuendorf

    Les spots chauffants ou lampes médecines en duroplaste à ampoule infrarouge furent originellement fabriquées à Dresde en Allemagne par la marque VEB ELMED Hohen Neuendorf, une compagnie reprise par la suite par TUR. En effet, la firme Koch&Sterzel "Spezialfabrik wissenschaftlicher Apparate und Instrumente" (fabrication spéciale d'appareils et d'instruments à usage scientifique) fut conçue en 1904 par Franz Josef Koch et Kurt August Sterzel à Dresde. Commençant modestement avec 10 ouvriers, Koch&Sterzel comptait déjà plus de 200 ouvriers 10 ans plus tard. De 1923 à 1932, la firme inclut la fabrication de radios. Juste après guerre, en 1946, son nom changea pour devenir: VEB TUR (Transformatoren-und Röntgenwerk Dresden ou Transformateurs et Radiologies Dresden en français). En 1950, l'entreprise ELMED à Hohen Neuendorf située à côté de Berlin fusionne avec VEB-TUR, afin d'ajouter la production d'appareils thérapeutiques, qui dès 1964 deviendra un facteur majeur de développement commercial pour la compagnie TUR. La société TUR GmbH existe encore de nos jours. Apparemment, ces spots furent également manufacturés en République Tchèque; probablement par ESC sous licence, comme les lampes Eric K. Cole Type 11126.